France Duale

Accueil » Politique » La responsabilité du Front National dans la politique française

La responsabilité du Front National dans la politique française

Livre Démocratie Duale

Buy Now Button with Credit Cards
Publicités

La responsabilité de la petite entreprise Le Pen est totale dans la politique suivie aujourd’hui. Comme un vers dans un fruit blet, ce parti a surenchéri sur la démagogie des autres notamment dans le domaine de l’immigration. Nos partis de gouvernement ont cru pouvoir exploiter chacun à leur tour la peur des fachos, les plus efficaces étant Mitterrand et Sarkozy, bien que Chirac n’ait pas été en reste. Jospin dans ce domaine a joué le rôle du cocu de l’Histoire. Les partis de gouvernement ont bien essayé de renfermer le monstre dans sa boite avec différentes méthodes. Ils ont rivalisé de plus en plus de démagogie pour garder les électeurs. D’autres ont essayé de le doubler sur la droite en l’imitant. Mais le Front a sa rhétorique toute prête : « l’original ne remplacera pas la copie ». À chaque fois, il est ressorti plus fort. Les apprentis sorcier n’ont pas encore compris qu’ils essayaient d’éteindre le feu avec de l’essence qui s’appelle la peur et le mensonge, les deux mamelles du Front National. Avec Jean-Marie Le Pen, il n’y avait rien à craindre. Il n’a jamais voulu le pouvoir. Tout le monde le savait sauf ses électeurs ! Marine Le Pen est différente car la dame a franchement envie du pouvoir. Nous atteindrions alors le stade ultime du pourrissement de notre système politique ! Nous aurions réussi à mettre au pouvoir le parti le plus démagogue de France. Je ne sais pas si c’est un compliment pour elle, mais Marine le Pen est la plus grande sarkozyste de notre cinquième république. Très intelligente, surdouée en communication, elle propose un programme de mesures les plus inefficaces et les plus irréalistes les unes que les autres. Elle a donc une bonne chance de réussir. Elle fait croire au peuple qu’elle les comprend mais c’est difficile pour une bourgeoise de Saint-Cloud d’être crédible alors elle multiplie les menaces contre notre pays comme les émigrés, l’Europe, les riches, les chômeurs, les capitalistes, les communistes, les islamistes, les terroristes. Comme elle a besoin de 50% des électeurs potentiels pour gagner le second tour, elle commence la drague de certaines minorités. Elle nous raconte une fable de vierge à la robe immaculée mais qui traîne des casseroles peu reluisantes. Elle nous raconte le conte d’un eurofranc que pas un français ne voudrait avoir dans son portefeuille. Elle nous parle du peuple en premier mais elle s’apprête à spolier les épargnants comme jamais. Elle nous parle de grandeur et toutes les mesures proposées sont mesquines et conduisent au déclin. Elle nous parle de démocratie dans chacune de ses phrases mais elle est incapable de gagner une élection au scrutin majoritaire. Elle nous parle de démocratie mais elle n’a que mépris pour les élus du peuple. Elle nous parle de travail mais presque aucun de ses cadres n’a mis les mains dans le cambouis. Elle veut gouverner la France avec une armée de manchots qui ne savent que déclamer des incantations. En trente ans, ce parti n’a même pas réussi à avoir cinq cents élus locaux pour pouvoir participer à l’élection présidentielle sereinement et sérieusement. Madame Le Pen n’a pas esquissé publiquement la moindre stratégie de compromis avec les forces vives du pays pour réellement gouverner. Elle leurre le peuple pour se faire élire. Vous allez me dire qu’elle fait comme les autres ! Sauf que nous savons comment ramener à la raison nos partis de gouvernement quand ils dérapent. Que va faire le Front National une fois au pouvoir et que les naïves mesures de son programme vont mener la France à la plus grosse crise qu’elle n’a jamais connue ? Quelqu’un peut-il me dire ce que ces amateurs vont décider alors ? Le plus probable est qu’ils limitent les libertés et qu’ils ruinent le pays en silence et dans la répression. Les Français peuvent choisir d’être pauvre, sans croissance, sans influence sur le monde qui arrive, sans émigrés et hors de l’Europe mais ils ont le droit de le savoir au moment de voter. Les démagogues ont à dire les avantages et les inconvénients de la société que leurs mesures préparent. Personne ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :