France Duale

Accueil » L’écoute citoyenne

L’écoute citoyenne

La classe dirigeante actuelle est incapable de passer à l’action de façon efficace, car elle agit seule et n’a pas de méthode reconnue de tous. Que fait le gouvernement contre la crise ? C’est la litanie que l’on entend dans les médias tous les jours. Les autres regardent et comptent les points et les chômeurs eux subissent les dégâts. Notre système dual permet d’associer le plus grand nombre de citoyens à la définition et à la mise en œuvre des solutions de progrès. Le dualisme permet aussi de sortir du simplisme de nos politiques actuelles. Plusieurs solutions sont possibles pour les choix majeurs qui vont bouleverser nos vies. Nous inventons une société où plusieurs systèmes cohabitent harmonieusement. Des solutions duales existent et naissent de l’écoute citoyenne.

L’écoute citoyenne prend en compte l’ensemble des courants de pensée qui traversent la société sur un sujet donné. À partir de données recueillies et de notre tamis de valeurs, un nouveau projet progressiste est défini. L’écoute citoyenne n’a rien à voir avec la démocratie participative où les partis vont rassembler des militants pour faire avaliser des concepts déjà prédéfinis. Le contre-exemple est le débat débile sur l’immigration. L’essentiel des propositions tournait autour des positions racistes d’une minorité active qui avait préempté le débat.

L’écoute citoyenne sur la sécurité sociale par exemple donnerait les idées suivantes :

• ne pas avoir de déficit,
• garder notre système par répartition,
• être solidaire avec les plus pauvres, pouvoir se soigner quand on le veut,
• faire la chasse aux gaspillages et aux tricheurs,
• être solidaire avec nos aînés, maintenir un système public privé,
• préserver la liberté des prescripteurs,
• maintenir notre haut niveau de recherche,
• rester autonome dans notre production industrielle de médicaments.

Notre projet dual sur la santé répond assez facilement à ces besoins de la société. Le débat classique prétend que la seule solution est la réduction des dépenses de santé. Or les docteurs « Diafoirus » de la sécurité sociale oublient que la baisse des dépenses implique la baisse de l’activité, les difficultés économiques, les délocalisations et le chômage!

L’écoute citoyenne n’est pas forcément un débat ou un référendum. Dans ces exercices, les partis confisquent la parole à la majorité silencieuse. La forme de l’écoute citoyenne est à définir par le chef de projet afin d’obtenir le concensus le plus large de la société française. De nouveaux modes de consultation sont aussi à inventer notamment grace aux nouvelles technologies.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :