France Duale

Accueil » Pacte social

Pacte social

Le pacte social de la nation permet à chacun de trouver sa place dans notre société duale dans un environnement de liberté, de responsabilité et de sécurité. Le pacte social est défini avec chaque entité organisée de la société. Chaque citoyen a l’entière liberté de construire son contrat social personnel avec la société en rejoignant les entités de son choix.

 

La famille pour tous reste la cellule de base de notre société. L’état s’engage à favoriser l’émergence de nouvelles formes de familles adaptées à l’évolution de la société : le mariage, le pacs, la famille monoparentale, la famille homoparentale, la famille recomposée. Peut-être des formes de familles  communautaires seraient aussi souhaitables pour éviter la solitude des personnes sans famille ou des retraités âgés. Que les citoyens proposent et l’État aidera ! La protection des enfants dans les familles est une mission majeure de l’État.

 

Les associations, les religions, les syndicats, sont reconnus d’utilité publique. Les aides publiques éventuelles fournies par l’État sont en cohérence totale avec les priorités d’action politique. Les religions apprennent à vivre en tant que minorité et non plus en tant que référence essentielle de l’organisation de la société globale ou en tant que communauté prosélyte. Les nouvelles formes de religions ne sont soutenues fiscalement que si elles respectent nos valeurs duales.

 

La liberté d’expression des citoyens est organisée et garantie par la haute autorité médiatique et sort du champ des prérogatives de l’État.

 

L’entreprise est une autre force centrale de notre société. Elle a pour mission unique de fournir du travail et une rémunération décente aux citoyens sur la base d’un contrat individuel qualitatif et quantitatif. La société ne demande plus aux entreprises de suppléer l’état dans son rôle de solidarité. Les entreprises assurent leur pérennité par l’adaptation permanente de leurs activités et de leur organisation. Nous demandons aux entreprises de se battre sur leurs marchés pour rester dans les meilleures et servir les citoyens par la mise à disposition de biens et de services. L’État met à disposition des entreprises deux systèmes de solidarité, Pôle Emploi et la branche économique AIG.

 

Les activités commerciales et industrielles dangereuses sont les seules qui justifient le recours à la nationalisation partielle ou totale. L’état ne peut intervenir dans les autres activités que par le biais d’une participation minoritaire au capital de moins de quinze pour cent.

 

L’État organise la formation initiale et continue des citoyens au service des entreprises et des collectivités. L’État promeut la recherche académique et la recherche pour tous ceux qui le souhaitent.

 

L’État met à disposition des citoyens trois systèmes de solidarité, Pôle Emploi, Pôle Santé et Pôle Retraite. L’État organise le financement des systèmes de solidarité de la santé et de la retraite avec les partenaires sociaux et les acteurs concernés. Les entreprises et les citoyens ont l’obligation de financer ces activités sans déficit. Pôle Emploi est autofinancé.

 

L’État est le seul à assurer la sécurité des citoyens et des biens par son Pôle Justice-Police.

 

Le rôle principal de l’État est la formation et la protection des mineurs. Aucun jeune ne peut être abandonné sans solution de formation ou d’emploi. Tout jeune doit pouvoir acquérir des savoirs, des savoir-faire et des savoir-être. La mission principale de l’école est de former des citoyens libres et responsables et non pas simplement de transmettre des connaissances.

 

L’État assure les droits égaux pour tous. L’état s’interdit l’utilisation des prohibitions pour les adultes. L’État assure pour tous les adultes l’égalité d’accès aux libertés et le respect de leurs responsabilités.

 

L’État est totalement engagé auprès de tous les citoyens qui travaillent, qui investissent, qui créent, qui font des enfants, qui dépensent leur argent, qui aident les autres, qui exportent, qui importent. Tous ceux qui investissent chez nous tout ou partie de leurs ressources intellectuelles, physiques et financières, Français ou Étrangers sont encouragés et soutenus.

 

L’État traque et chasse les spéculateurs, les profiteurs et les exilés fiscaux. L’État gèle les avoirs mal acquis sans état d’âme. L’État repère et élimine partout immédiatement tous les gaspillages détectés.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :