France Duale

Livre Démocratie Duale

Buy Now Button with Credit Cards

Révolution Duale – Projet 2017

Premier Tour des Présidentielles23 avril 2017
Le Grand Jour de la Révolution Duale est arrivé !

@FranceDuale sur Twitter

La révolution des valeurs humaines : liberté, responsabilité, sécurité, universalité

Toute révolution est portée par de nouvelles valeurs. Elles correspondent au courant de pensée des taiseux qui un jour se lèvent pour refuser l’ordre existant et prendre le pouvoir. La politique est trop sérieuse pour la laisser aux politiciens pour paraphraser une citation célèbre. Notre révolution est portée par les valeurs fondamentales humaines qui permettent à l’homme de vivre dignement dans son environnement. Humain s’oppose ici à l’inhumain ou l’ahumain. Une révolution et des valeurs, compréhensibles par les hommes de notre siècle, permet à tous de prendre la place qu’il désire dans le processus de changement.

La liberté a été de tous les temps la première quête de l’homme. Comme des animaux sauvages, sans la liberté, nous dépérissons et nous mourrons. La liberté est vue comme dynamique donnant aux citoyens plus de libertés au détriment du pouvoir établi dans le temps et dans l’espace. Notre système oblige les gouvernants à rendre du pouvoir aux citoyens régulièrement, un peu comme des parents avertis le font avec leur enfant. L’inhumain est de penser qu’une partie de nos citoyens peut vivre avec moins de liberté. La société ne peut pas progresser dans ces conditions.

La responsabilité pour sa famille, son clan, son pays et sa planète est la deuxième valeur de notre révolution. Sans la reconnaissance par la société de la responsabilité des hommes, il n’y a plus d’organisation politique pérenne possible. Toute société qui ne s’appuie pas sur cette valeur est forcément régressive. Elle met à tout niveau des contrôles de plus en plus oppressants. L’inhumain est de penser qu’une partie de nos citoyens accepte de ne pas être considérée. La société ne peut pas progresser dans ces conditions.

La sécurité a toujours été une recherche existentielle de l’homme. Avoir un toit, avoir une famille, avoir à manger, avoir un travail, vivre sereinement dans son environnement immédiat sans risque d’agression, être en bonne santé, est une liste non exhaustive des sécurités nécessaires aux hommes. C’est notre troisième valeur. La sécurité est indissociable de la créativité et du développement. J’ai des solutions de secours voire de survie, je peux donc prendre des risques. Vous allez me dire que si je mets l’homme en danger alors il prend encore plus de risques. Oui, mais le rendement de cette méthode est très médiocre, car elle est basée sur le hasard. Il y a beaucoup de gâchis et cela prend un temps infini. L’homme a mis des millénaires avant d’atteindre un niveau de vie décent. Dès que certaines sociétés ont atteint un niveau de sécurité minimum alors les progrès sont devenus exponentiels. L’ensemble de la société et des corps intermédiaires travaillent à fournir ce niveau minimum de sécurité à tous. L’inhumain est de penser qu’une partie de nos citoyens peut survivre sans ce minimum de sécurité. La société ne peut pas progresser dans ces conditions.

Notre pensée et notre action sont universalistes. La politique suivie dans un territoire économique unifié n’entre pas en contradiction flagrante avec les besoins et les valeurs des entités géographiques démocratiques voisines. Les décisions prises sont applicables pour le bien de tous et non pas pour le profit unique d’une certaine catégorie. L’universalité est indispensable pour sortir de la guerre économique larvée dans laquelle nous vivons depuis des décennies. Liberté, responsabilité, sécurité sont trois valeurs fondamentales, humaines, universelles, valables en tout temps et tous lieux. Ces trois valeurs clefs et l’universalité structurent notre pensée et notre action politique. Tous les projets et les lois sont passés à l’analyse selon ces quatre critères. S’il y a un doute, nous donnons priorité à la liberté par rapport à la responsabilité et priorité à la responsabilité par rapport à la sécurité. Nous pensons que seule la liberté permet de prendre ses responsabilités et d’assurer la sécurité des siens. C’est une règle universelle.

Publicités

La France du FN, puissance ou décadence ?

Dans les mots, le FN veut tout et son contraire. Quelle France va-t-il construire avec un programme qui tend à faire plaisir à tout le monde ? Le FN veut-il une France puissante comme il le dit ou conduit-il à la décadence finale de notre cinquième république ?

La France puissante est d’abord la France responsable de son destin qui ne cherche pas des boucs-émissaires pour expliquer sa situation ! Les émigrés, l’Europe, la Chine, le capitalisme, la mondialisation, le changement climatique sont des réalités à gérer et non pas des catastrophes dont on pourrait se protéger par miracle ! Le FN nie ces réalités !

La France puissante est celle qui fait tout pour rester au contact des pays avancés du point de vue démocratique et du point de vue économique. Cela n’a rien à voir avec l’Europe ! Cela a à voir avec une économie de marché efficace qui n’a pas peur de se frotter à la concurrence des meilleurs. Le FN voudrait se réfugier dans nos frontières et se rapprocher d’une Russie, malade de nationalisme et de corruption !

La France puissante est celle qui peut parler au monde entier parce que son système politique démocratique est un exemple pour les autres. La France puissante peut se faire respecter parce qu’elle compte politiquement, économiquement et militairement ! Le FN ramènerait la France à un statut entre la Grèce et la Russie, moquée pour son laxisme économique et crainte pour ses foucades et ses phobies d’un autre age !

Le laxisme intellectuel dont fait preuve le FN n’a rien à voir avec la vision de la France du Général De Gaulle ! Si le FN veut le pouvoir qu’il construise un programme cohérent, réaliste, courageux et qu’il fasse des choix clairs pour que les électeurs choississent en connaissance de cause. Le FN qui n’a jamais géré une commune, un département, une région sur la durée n’a aucune chance de changer le plomb en or s’il arrivait au pouvoir en France !

Contrairement à ce que beaucoups pensent, le FN n’est pas différent des autres partis de la cinquième république post-gaulliste. Il est son pourrissement ultime ! Il est le plus démagogue, le plus menteur et celui qui utilise le plus les peurs pour accéder au pouvoir. La France est-elle obligée de descendre si bas pour se relever ?

www.franceduale.com

Archives articles